Voeux 2020

Corinne Grenon, le cuir révèle sa créativité

Processed with Focos

Clé de sa réussite, le cuir sous toutes ses coutures !

Du sécateur aux ciseaux

Spécialisée dans la maroquinerie et la corseterie, Corinne Grenon est fière de fêter ses trois ans d’activité, un vrai défi pour cette jeune femme de quatre enfants issue d’une formation d’horticultrice. « Après une longue période de petits boulots à droite, à gauche, j’ai répondu à une annonce proposant une formation de piqueuse en maroquinerie. Pendant deux ans, Corinne découvre alors l’industrie de la maroquinerie dans une entreprise choletaise. « Le travail à la chaîne nécessitant des tâches répétitives, frustrée de ne réaliser qu’une partie des sacs, une formation complémentaire pour maîtriser toutes les étapes de fabrication s’est révélée indispensable ». Patronage, découpe, parage… une fois ces savoir-faire acquis auprès d’artisans créateurs maroquiniers, complétés par une formation en corseterie, puis en gestion d’entreprise, Corinne a créé sa micro-entreprise « Âme jumelle ».

Esprit « Vintage »

Installée dans son garage, transformé en atelier, équipé en machines d’occasion, Corinne démarre son activité. « Lorsqu’on se lance, on n’a pas encore d’identité, le style se crée au fil des réalisations, même si on se cherche tout le temps ». Ses corsets, peu populaires, laissent place à la petite maroquinerie (porte-monnaie, porte-carte, pochette…) puis à une gamme d’accessoires de mode (noeuds papillons et ceintures en cuir, bracelets…). Créer, associer les matières, proposer des nouveautés… Corinne n’aime pas la routine. Travailler le cuir, parfois au tannage végétal ou associé au bois gravé au laser (très souple), le tissu, la dentelle… apporte une touche originale et un style vintage pour proposer des modèles uniques.

Processed with Focos

Nouvel atelier

« Contrainte de quitter mon habitation à Bressuire, l’opportunité de déménager mon atelier dans une partie du bâtiment de l’entreprise C2S à Courlay a boosté ma productivité ». Gain de place, lumière zénithale, Corinne se sent comme un coq en pâte ! « L’objectif est de faire revivre les anciens ateliers de tissage inoccupés depuis des années. Il est prévu de rénover et transformer la totalité du bâtiment en un tiers-lieu de savoir-faire afin d’y accueillir plusieurs artisans » précise Alexandre Clary, à la tête de l’entreprise C2S à Courlay.

L’envie de transmettre

Pas du genre à se reposer sur ses lauriers, Corinne crée, répond à la demande client en proposant du sur-mesure, travaille en sous-traitance pour d’autres créateurs (chaussons bébé 100% cuir) et se sent prête aujourd’hui à transmettre à son tour. Animer des ateliers de couture, former des stagiaires jeunes et adultes du lycée de la mode devraient voir le jour dans quelques mois. « En pleine croissance, le domaine de la maroquinerie peine à recruter des jurys de formation, passer l’habilitation est aussi un de mes prochains objectifs ».

Infos : Facebook @amejumelle.maroquinerie et sur www.amejumelle.fr

Partagez sur les réseaux sociaux

Mon magàmoi

mon-mag-a-moi-personnalisable

Laissez un commentaire





Laissez un commentaire





c-mon-territoire-footer

C Mon Territoire est un média indépendant d'informations de proximité en Nord Deux-Sèvres. Son magazine trimestriel est accessible gratuitement dans de nombreux commerces du territoire et en lecture libre en cliquant sur le lien ci-dessous