Saint-Pardoux / Loca Yourte & Philomène, Complicité et complémentarité

Pierre-Olivier est fier de montrer la couronne, pièce maîtresse et technique d’une yourte.

Installés depuis 2017 dans les espaces partagés de la Fabrik, tiers-lieux à Saint-Pardoux-Soutiers, Pierre-Olivier Lefèvre et Aurélie, sa compagne créent et fabriquent des yourtes.

« Vivre un peu en nomades »

Après 2 ans à parcourir le monde, le couple a eu soif d’entreprendre en France et est rentré s’installer dans les Vosges. Pendant 4 ans, la yourte a été au coeur de leur quotidien, d’une part comme lieu de vie et d’autre part comme activité professionnelle avec la fabrication de yourtes sur-mesure. Aurélie, manuelle et créative concevait des meubles en carton. De retour aux sources en Nord Deux-Sèvres, Pierre-Olivier, initialement diplômé d’un DUT dans le domaine de la communication, s’est formé comme charpentier auprès d’un professionnel local et a décroché son CAP. 

Une yourte de A à Z

« Sollicités par nos clients de l’est, nous avons décidé de poursuivre notre activité, mais en proposant uniquement deux modèles standards : une yourte de 38 m2 (49 personnes) et une autre de 20 m2 (19 personnes). « Satisfaits d’avoir trouvé le modèle économique idéal pour nos activités respectives et complémentaires, Pierre-Olivier a privilégié la SASU et Aurélie le statut de micro pour sa petite entreprise « Philomène ». 

Chacun a pris ses marques dans cet espace de travail actuellement en cours de structuration et d’organisation avec l’ensemble de ses utilisateurs. L’atelier de fabrication fleure bon le bois d’hêtre utilisé pour les murs de la yourte et d’épicéa pour la structure. A l’étage, isolée dans son atelier couture, Aurélie réalise la toile (acrylique traitée déperlante) qui couvre la yourte (pas moins d’une quinzaine d’heures pour une toile de 7 mètres).

Location et vente d’occasion

« Aujourd’hui, Pierre-Olivier crée sa 6e version de yourte, plus durable dans le temps et plus facile à monter/démonter. « Seul, il faut compter 7 heures pour le montage et autant pour le démontage ». La fabrication de 3 yourtes par an permet de remplacer au fur et à mesure celles vouées à la location et de les recycler à la vente auprès de thérapeutes, centres équestres…

Activité phare toute l’année, la location pour des évènements collectifs/associatifs, professionnels et familiaux (mariage…) réserve parfois de belles anecdotes comme le montage d’une yourte pour un mariage en novembre, à 900 m d’altitude dans un refuge vosgien ou encore l’aide au montage d’une école Montessori par des ados.

Aurélie travaille sur la réalisation d’une housse de steeldrum.

De la yourte à l’instrument de musique

En plus de la confection des toiles de yourtes, Aurélie se perfectionne, depuis décembre dernier, dans la fabrication de housses pour steeldrum, notamment pour l’association Steelbands à Saint-Aubin-Le-Cloud. « Perdurer une fabrication française suite au départ en retraite du principal fournisseur est une opportunité ! Apporter une touche féminine, moderniser les modèles très basiques avec des tissus colorés et des associations de matières, un défi très valorisant. Chaque housse est unique et personnalisable en utilisant, par exemple, les savoir-faire des ateliers partagés comme la découpe-laser de cuir (logo de l’association) ».

Epanoui dans le développement de leur activité, le couple n’oublie pas ses valeurs éco-responsables et réfléchit à valoriser les chutes des toiles. Un prototype d’éolienne triangle à voile (à base de robinier) comme objet de déco extérieur est en cours d’élaboration…

Renseignements sur le www.locayourte.com

Retour

Ajouter un commentaire

Veuillez calculer 9 plus 9.