Ménigoute / Le CSC du Pays Ménigoutais, 45 ans d'histoire

Une partie de l'équipe salariée du CSC Pays Ménigoutais

Le CSC réaffirme son rôle d'acteur de développement social local.

Des bases solides
Apparus en France à l’aube du 20e siècle, les centres socioculturels sont des lieux d’animations et d’échanges pour favoriser le lien social entre une population de proximité avec une participation active de ses habitants. Chaque centre est donc unique. Bénévoles et professionnels font vivre un projet d’animations sociale et culturelle adapté au territoire. Créée le 1er avril 1975, sur la commune des Forges (la plus petite du canton), l’association fonctionne aujourd’hui avec 18 salariés sur plusieurs structures, 21 salariés sur le chantier d’insertion et plus de 80 bénévoles. Subventionnée par la CAF, l’Etat, des fonds européens, le Département et la Communauté de Communes Parthenay-Gâtine (qui intervient sur le pilotage et contrat enfance/jeunesse), l’association bénéficie d’un budgetannuel d’environ un million d’euros. Ces aides participent à maintenir différents projets via des conventions annuelles. « L’intercommunalité a fini par absorber les compétences gérées auparavant par les communes et nous avons fini par perdre du lien avec les maires locaux. Espérons que ces prochaines mandatures fassent l’objet de nouvelles politiques ».

Nouveaux objectifs
Nommée directrice depuis juin 2019, Patricia Pignon souhaite mettre à profit ses expériences et ses idées en insufflant à son équipe de nouvelles idées pour une nouvelle dynamique. « Créer un comité de gestion et un comité de projet permettrait de montrer une nouvelle ouverture par des groupes de travail et ainsi motiver et renouveler les membres du conseil d’administration ». Phase test de cette impulsion, divers ateliers ont été mis en place à la rentrée et se verront, selon leur succès, reconduits ou non par la suite.

Un centre itinérant
Le CSC du Pays Ménigoutais a la particularité d’être itinérant en intervenant dans différents lieux. 4 véhicules assurent le transport des plus jeunes notamment vers le multi-accueil et l’accueil de loisirs. « La mobilité demeure une grosse problématique sur notre territoire ».

Un pôle famille
Le CSC s’est organisé pour accompagner les familles dès la petite enfance (Multi-accueil, relais d’assistants maternels, ateliers d’éveils), l’enfance (accueils périscolaires, de loisirs, activité le mercredi, soutien à la parentalité), l’adolescence (animations jeunesse aux foyers des jeunes de Vasles et Ménigoute) et dans leurs difficultés financières (Epicerie sociale et solidaire, bourse aux vêtements, sorties famille).

Insertion par l’activité économique
Porté par le CSC, le chantier d’insertion « Parenthèse au jardin » cultive sur 8 hectares de terres une centaine de variétés de légumes bio. La production, vendue sur des marchés locaux, se retrouve sur les étals du magasin fermier « L’Escale Fermière » en centre-bourg de la commune des Forges. « Une solution pour permettre à des personnes éloignées momentanément ou durablement de l’emploi, de reprendre contact avec le monde du travail et de recréer du lien ».

Un pôle loisirs, sorties, événements
En contre-partie d’une adhésion annuelle au tarif unique de 10 €, tous les habitants du Pays Ménigoutais ont accès aux divers loisirs et animations proposés. La mise en place de temps forts comme la fête de Barnabé, le Noël du CSC sont des « occasions pour favoriser la cohésion entre bénévoles et salariés ». Nouveau cette année, un séjour en Camargue à destination des séniors a suscité un bel engouement.

Un mouvement de jeunes fédérateurs
Au-delà de partager des moments entre copains, deux juniors associations « Canton est jeune » (créée en 2014) et « Melting’Potes », (créée en 2018) ont réussi à autofinancer un projet commun : un voyage à Paris. Départ en avril prochain. Sortis de l’adolescence, certains peuvent continuer d’être accompagnés. Issu du projet jeunesse BOGAJE, le Campus de projets de Ménigoute qui a ouvert ses portes le 1er février dernier, est un lieu d’échanges axé sur les 16 - 30 ans. Une continuité éducative et d’écoute, la liberté d’aller vers ces jeunes souvent en recherche d’orientation, d’emploi, de logement, une équipe d’animateurs du territoire poursuit sa mission d’accompagnement. Parmi ces référents jeunesse « Les Promeneurs du net » valorisent les réseaux sociaux pour se rapprocher des jeunes isolés ou en phase de décrochage du système.

Le CSC du Pays Ménigoutais participe ainsi au maillage du territoire par ses actions de proximité auprès de la population de ces 10 communes.

Centre socio-culturel du Pays Ménigoutais

Tél 05 49 69 93 13

Infos sur www.paysmenigoutais.csc79.org et Facebook

Retour

Ajouter un commentaire

Veuillez additionner 3 et 9.